• Juliette Deplage

Monster, tome 1 - Naoki Urasawa


Résumé :


« Par une nuit de 1986, une décision d'ordre éthique va conduire le docteur Kenzo TENMA à sauver la vie d'un enfant aux dépens de celle du maire de la ville. Comment pouvait-il savoir que son acte aurait de telles conséquences? Car l'enfant qu'il a sauvé, a grandi, et semble être le dénommé Monster.


Considéré au Japon comme le thriller des années '90, "Monster" de Naoki Urasawa scrute la noirceur de l'âme humaine. »



Mon avis :


Monster est un seinen qui date de 1994. Sans les conseils d’une libraire, je serai certainement passée à côté de ce titre. Il a connu son heure de gloire mais désormais on le trouve caché dans les rayons. Je comprends maintenant pourquoi ce manga est culte. Cette lecture va au-delà du thriller psychologique. Même si vous n’êtes pas fan de thriller, tentez ! Je ne sais pas comment l’expliquer mais ce manga a énormément de cordes à son arc et on voit bien que Stephen King a inspiré Naoki Urasawa.


Le Dr.Tenma est un jeune et brillant neurochirurgien pressenti pour être chef de service à l’hôpital Eisler en Allemagne. Sur bien des aspects sa vie semble être toute tracée jusqu’au jour où cette terrible phrase est prononcée par sa fiancée, la fille du directeur de l’hôpital : « Chaque vie n’a pas le même prix ». Le système de santé n’échappe pas aux jeux de pouvoir, à la corruption, aux manigances politiques et médiatiques. Y compris quand des vies sont en jeu. Contre les ordres de sa hiérarchie, il sauve la vie d’un enfant aux dépens de celle du maire de la ville. Bien sûr, cette décision éthique aura de graves conséquences amenant le jeune médecin à toucher le fond. Impuissant, en colère, il assiste à la dégringolade de sa réussite sociale et professionnelle.


Quelqu’un l’aurait t-il écouté ? Le corps du directeur est retrouvé peu de temps après...


Des années plus tard, des morts mystérieuses surviennent et tout porte à croire que le tueur en série n’est autre que le jeune garçon que le Dr.Tenma avait sauvé.


Commence alors une traque haletante où la distinction entre le bien et le mal n’est volontairement pas tranchée.


Qui est réellement le monstre dans cette histoire ? Un scénario prometteur avec un décor historique en toile de fond : la chute du mur de Berlin.




42 vues0 commentaire