• Juliette Deplage

Le Carnet des rancunes - Jacques Expert


Résumé :


« Ce rêve, Sébastien Duvauchel a décidé de le mettre en pratique le jour de ses 50 ans. Depuis vingt ans, il note soigneusement dans un petit carnet toutes les offenses qui lui sont faites. Il l’appelle son carnet des rancunes. De l’humiliation subie quand il était adolescent au divorce jamais digéré, en passant par des querelles de voisinage autour d’enfants bruyants, Sébastien a noté minutieusement chacun des affronts qu’il a vécus. Collègues, voisins, amis proches, famille, personne n’échappe à sa liste. Il la parcourt régulièrement, la relit consciencieusement pour entretenir le souvenir de chaque nom, de chaque fait. Car il s'est promis de régler tous ses comptes, un par un, quand il aurait 50 ans. Et il prévoit un final en apothéose pour l’homme qui lui a fait le plus de mal. Tellement mal que le seul châtiment envisageable est la mort. Un jour, en sortant de chez lui, Yannick Lemaire remarque une silhouette étrange abritée sous un porche. Sans doute simplement quelqu’un qui s’abrite de la pluie… Mais cet homme vêtu d’un imperméable sombre, portant des lunettes noires et une casquette NY, qui le met étrangement mal à l’aise, se met à le suivre. Pour Yannick, le chemin de croix commence. »



Mon avis :


Cette fois-ci, nous suivons Sébastien Desmichelles sur une route sans retour possible. Celle de la vengeance. Un chemin sinueux, dangereux. Ayant subi son lot d'injustices et toutes sortes d'humiliations aux répercussions désastreuses, celui qu'on remarque rarement décide de passer du rôle de victime à celui de bourreau le jour de ses 50 ans.


On dit que la vengeance est un plat qui se mange froid et pour cette personne broyée par la société, cette phrase prend tout son sens. Toutes ces années, il a scrupuleusement noté dans son précieux carnet rouge chaque offense qu'on lui a faite, dans le but de mieux punir ses tortionnaires par la suite. Ils verront ce que ça fait et mieux encore ils se souviendront de lui. Cependant une seule personne, un certain Yannick; se distingue des autres car son péché mérite un châtiment mortel…


J'ai mis du temps à rentrer dans cette nouvelle histoire où s'enchaînent de courts chapitres associés à chaque vengeance. Comme une liste, je commençais à me lasser de cette construction et de ces rancunes parfois puériles jusqu'au moment où l'histoire récurrente avec Yannick a pris de l'importance et a capté toute mon attention. Elle devient peu à peu l'élément pivot du roman et pourtant jusqu'au twist final on n'en sait pas plus sur les folles raisons qui poussent Desmichelles à vouloir le tuer et la haine qui l'habite. D'où ma curiosité insatiable de vouloir à tout prix savoir !


Si la deuxième partie de ce polar a vraiment fait la différence, c'est aussi grâce à Dominique, sa compagne, qui joue un rôle prépondérant dans l'histoire et qui est selon moi bien plus intrigante que son compagnon vengeur qui m'a laissée de marbre.


⚠️ Spoilers


J'avais élaboré toute une théorie machiavélique sur Dominique mais j’avais tout faux. L'épilogue m'a glacée le sang. C'est une fin bouleversante, où on réinjecte de l'humain, de l'émotion et de l'empathie ! Encore un Jacques Expert validé malgré un début mitigé.

8 vues0 commentaire