• Juliette Deplage

La villa aux étoffes (tome 1) - Anne Jacobs

Résumé :


« Dans l'Allemagne de 1913, dans l'apparat d'une grande somptueuse maison bourgeoise, maîtres et domestiques se croisent et se côtoient, partageant joies, drames, secrets et amours interdites. La jeune orpheline Marie occupe le poste de femme de ménage dans l'imposante résidence de la famille industrielle Melzer.


Alors que Marie cherche sa place parmi les domestiques, l’agitation règne lors de la saison du bal hivernal : Katharina, la belle et plus jeune fille des Melzers, doit être introduite en société lors de la saison du bal hivernal.

Seul Paul, l'héritier de la famille, se tient à l'écart et préfère sa vie étudiante à Munich - jusqu'à ce qu'il rencontre Marie ...

Tandis que la guerre approche, petite et grande histoire se mêlent, palpitantes, pour nous plonger au cœur d'une saga inoubliable. »





Mon avis :


Les promesses de ce livre ? Une ambiance à la Downton Abbey version germanique. Verdict ?


À la veille de la Première Guerre mondiale, Anne Jacobs nous propose une immersion dans une riche famille d'industriels allemands où les secrets sont nombreux, tout autant que les convoitises... Pour ce voyage, l'autrice nous place en tant que spectateurs de 2 mondes : celui des domestiques et celui des maîtres dont on suit le quotidien.


On pousse plusieurs portes majestueuses de cette villa dont on devine sans trop de surprises les secrets. Le récit est ponctué de rebellions, d'histoires d'amour tantôt passionnées, conventionnelles, parfois même interdites. Je m'attendais à une intrigue davantage complexe et des mystères plus fracassants. Cependant, cette fresque familiale reprend certains codes de son homologue anglais. Les descriptions permettent une immersion totale dans cette maison pleine de vie. On respire aisément les mets gourmands sous le regard inquisiteur de la cuisinière, on raconte des commérages en compagnie d'Elizabeth et Kitty au grand salon et on prend plaisir à voir l'imagination de Marie, la femme de chambre, prendre vie à travers les somptueuses robes confectionnées pour les femmes de la maison.


En bref, un voyage réussi à Augsbourg avec un décor incroyable proposé par l'autrice ! Il m'aura manqué un peu plus de profondeur ainsi qu'un cliffhanger final pour boucler le récit en beauté. Hâte de lire la suite car je n'ai pas encore eu de coup de coeur pour l'un des personnages comme pour Downton Abbey !

11 vues0 commentaire