• Juliette Deplage

Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois - Maxime Chattam

Dernière mise à jour : 18 avr. 2021



Résumé :


« New York, de nos jours. Matt et Tobias sont amis depuis l’enfance, grands amateurs de jeux de rôles, de jeux vidéos. Mais ce qui leur arrive est bien réel. New York est balayée par une tempête sans précédent. Des éclairs bleus fouillent les immeubles ne laissant des humains que leurs vêtements ou les transformant en mutants répugnants.


Matt et Tobias arrivent à fuir sur une île et rejoignent une communauté d’enfants épargnés. Ils sont 77, de 9 à 17 ans, se dénomment les "Pans" et s’organisent pour survivre. Leurs ennemis sont les monstres "Gloutons" et les "Cyniks" humains, "violents et perfides," des adultes qui se sont transformés.


Les enfants survivants ont développé des dons surnaturels, faire jaillir le feu, créer de l’électricité. Avec Ambre, Matt et Tobias vont former l’alliance des trois et essayer de comprendre et utiliser leur nouvelle nature. Comprendre aussi l’attitude étrange de certains membres de la communauté. »


Mon avis :


J’ai enfin pu découvrir le premier tome de la saga l’Autre-Monde de Maxime Chattam, dont j’avais énormément entendu parler.


Cette histoire entre science-fiction et fantastique aurait pu faire l’objet de beaucoup de clichés de récits post-apocalyptiques vus et revus. Mais Maxime Chattam arrive à donner à l’histoire sa singularité et embarque ses lecteurs dans un univers immersif.

Le lendemain de Noël à New-York, un terrible orage éclate où des éclairs bleus fouillent maisons et immeubles à la recherche de leurs proies. Ils ne laissent sur leur passage qu’adolescents, adultes malfaisants et monstres avec une partie de l’humanité évaporée. Matt et Tobias vont devoir affronter ce nouveau monde où la nature va reprendre possession de la Terre. Ils parviennent à rejoindre une communauté d’enfants épargnés. Les personnages se retrouvent livrés à eux-même dans un monde troublant, sans repères. Face à l’inexplicable, ces adolescents ont le besoin vital de trouver des réponses à leurs questions d’autant plus qu’ils sont les seuls dépositaires du passé, les adultes rendus amnésiques.


Les enjeux des personnages ne sont que les miroirs de nos problématiques et questionnements contemporains. Comment construire une meilleure société ? En prenant en compte les erreurs du passé, leurs propres erreurs et en conciliant bonheur collectif et épanouissement personnel. Mais plus simple à dire qu’à faire. La frontière entre le bien et le mal pour survivre n’est pas toujours évidente et on peut facilement basculer du côté obscur. Malgré la perte de ce qu’ils ont connu, l’entraide est ce qui les aide à affronter cette nouvelle réalité et à devenir des adultes.


J’aurais aimé avoir plus de descriptions mais l’univers reste suffisamment décrit pour être troublant. La nature est comme un autre personnage. Bonus pour le mystérieux méchant de cette histoire, un peu en retrait mais qui instaure une belle angoisse psychologique. La plume est simple et l’histoire addictive. Beaucoup de sujets de société sont abordés et Maxime Chattam les introduit avec le recul et la tolérance qu’il faut.

17 vues0 commentaire